Le Télégramme - 16/04/2009

Aber Propreté joue la proximité

 

Ses agents nettoient à la fois les avions de Brit Air, les locaux de Géant et de Leclerc ou encore ceux de la chambre de commerce. En onze ans, l'agence de Morlaix d'Aber Propreté est passée de 30 à 125 salariés.

Dans le contexte de crise que l'on connaît, certains patrons gardent encore le sourire. C'est le cas de Bruno Quintric, directeur de l'agence de Morlaix d'Aber Propreté. «Notre agence fonctionne bien. Même si on ressent quand même la récession en constatant la frilosité de certains clients». Bruno Quintric est salarié d'Aber Propreté depuis 17 ans. Spécialisé dans le nettoyageindustriel, ce groupe régional emploie désormais 4.000 personnes, depuis le rachat, le 1eravril, de l'entreprise Solonet et de ses 1.500 salariés. Morlaix est l'une des 18 agences de cette société créée à Brest en 1975. Simple antenne de l'agence brestoise au départ, en 1998, Aber Propreté Morlaix est devenue autonome trois ans plus tard. Après des débuts dans les locaux de l'ancienne entreprise Taoc, à la Boissière, l'agence est demeurée dans la même zone, rue Yves-Guyader, en y construisant un bâtiment moderne de 300m² adapté à son activité. C'est à partir de ce site que l'équipe dirigée par Bruno Quintric, six collaborateurs au total, dont trois animateurs d'exploitation, coordonne le travail des 125 agents d'entretien.


«Qui dit réactivité dit proximité»

Ces derniers assurent des prestations de nettoyage dans diverses entreprises du pays de Morlaix, de Saint-Pol-de-Léon, de Landivisiau et de Carhaix. «Dans notre métier, la réactivité est primordiale. Et qui dit réactivité dit forcément proximité», explique le directeur. Parmi ses références, Aber Propreté compte notamment des grands noms de l'industrie locale comme Giannoni ou Brit Air, mais aussi des succursales automobiles et des enseignes de la grande distribution comme Géant Saint-Martin-des-Champs ou Leclerc Morlaix. Ses agents interviennent également sur des sites de santé comme la clinique de la Baie et dans le secteur tertiaire.

«Valoriser le travail des agents d'entretien»

Chez Aber Propreté, fidéliser la clientèle et le personnel est un leitmotiv permanent. Pour gagner la confiance des entreprises, la société propose des prestations «propreté» sur mesure. Qu'il s'agisse de bureaux, d'usines, de collectivités ou de grandes surfaces, un contrat de résultat est établi avec chaque client. Des fiches de contrôle qualité sont ainsi réalisées sur chaque chantier. Bruno Quintric met aussi en avant la politique de ressources humaines de son entreprise. Cette stratégie se traduit notamment par les efforts réalisés en terme de formation des personnels, composés à 70% de femmes. «Dans un métier qui n'apparaît pas forcément très valorisant, on essaye justement de valoriser au maximum le travail de nos agents». Aber Propreté se distingue aussi par sa politique de développement durable. «Nous privilégions tant que possible le choix de produits bio-dégradables et peu agressifs, en concourant ainsi à la préservation de l'environnement», se félicite Bruno Quintric.

Une antenne à Lannion

Sans avoir de visées expansionnistes, Aber Propreté tente cependant de grignoter des marchés dans la région. C'est ainsi que depuis un an, l'agence morlaisienne a ouvert une antenne à Lannion. En espérant rencontrer dans les Côtes-d'Armor le même succès que dans le Finistère.

Jean-Philippe Quignon